Le plan de financement initial

Bonjour et bienvenue.
À l’issue de ce chapitre, vous serez capable de :

  1. Établir et interpréter le plan de financement initial
  2. Calculer le BFR
Commencer la lecture du chapitre

Entrées et sorties prévisibles d’argent

Question fondamentale que vous devez vous poser :
Puis-je réunir les capitaux nécessaires au lancement de mon activité ?

Afin de pouvoir répondre à cette question, vous devez commencer par établir une liste détaillée de toutes les entrées et sorties
prévisibles d'argent générées par l'activité de votre entreprise.

Le recensement des moyens qui sont nécessaires à la mise en oeuvre du projet est un travail précis qu’il convient d’effectuer avec soin.

Il est important de ne rien oublier, car il est toujours délicat, lorsqu’on se trouve en phase de démarrage d’une entreprise,
de devoir solliciter à nouveau son banquier dans le but d’obtenir un complément de prêt.

M. Müller souhaite ouvrir un magasin de sport. Voici la liste des entrées et sorties prévisibles d’argent :

Sorties d’argent  Sorties d’argent Entrées d’argent  Entrées d’argent
Achat de matériel informatique Apport personnel
Achat d’un véhicule Apports familiaux
Achat de marchandises Subvention
Frais d’aménagement du local Crédit bancaire
Frais de constitution Prêt personnel
Frais généraux (électricité, téléphone, carburant) Ventes
Loyers
Salaires et charges sociales

Pour vous aider à établir votre liste, vous pouvez consulter le tableau d’exemple.

Continuer la lecture

Classement des entrées et sorties selon leur nature

À partir de la liste établie, visualisez :

Classement des entrées et sorties selon leur nature
Éléments durables Charges et produits

Cliquez sur chacun des types d’éléments pour voir le classement des entrées et des sorties.

  • Les éléments relatifs à la structure de l’entreprise, c’est-à-dire les besoins et ressources durables.

    Plan de financement
    Sorties d’argent  Sorties d’argent Entrées d’argent  Entrées d’argent
    Achat de matériel informatique Apport personnel
    Achat d’un véhicule Apports familiaux
    Achat de marchandises Subvention
    Frais d’aménagement du local Crédit bancaire
    Frais de constitution Prêt personnel
    Frais généraux (électricité, téléphone, carburant) Ventes
    Loyers
    Salaires et charges sociales
  • Les éléments qui relèvent du fonctionnement et de l’exploitation quotidienne de l’entreprise, les charges et produits.

    Compte de résultat
    Sorties d’argent  Sorties d’argent Entrées d’argent  Entrées d’argent
    Achat de matériel informatique Apport personnel
    Achat d’un véhicule Apports familiaux
    Achat de marchandises Subvention
    Frais d’aménagement du local Crédit bancaire
    Frais de constitution Prêt personnel
    Frais généraux (électricité, téléphone, carburant) Ventes
    Loyers
    Salaires et charges sociales
Continuer la lecture

Définition du plan de financement initial

Le plan de financement initial est un tableau à double entrée qui met en évidence les besoins financiers permanents au moment de la constitution de l’entreprise et les ressources permanentes nécessaires pour les financer.

Plan de financement
Sorties d’argent  Sorties d’argent Entrées d’argent  Entrées d’argent
Achat de matériel informatique Apport personnel
Achat d’un véhicule Apport familiaux
Frais d’aménagement du local Subvention
Frais de constitution Crédit bancaire
Prêt personnel

Pour établir le plan de financement initial, ces différents éléments doivent être classés par catégories.

Besoins durables Besoins durables Ressources durables Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Frais de constitution Apport personnel
Apport familiaux
Investissements Aides, subventions, primes
Achat de matériel informatique Subvention
Achat d’un véhicule
Frais d’aménagement du local
Besoin en fond de roulement Capitaux empruntés à moyen et long terme
Crédit bancaire
Prêt personnel
Continuer la lecture

Importance du plan de financement pour le projet de création

  • Point du vue du créateur

    Le plan de financement est un élément essentiel, pour l’établir il faut :
    - évaluer ce que va coûter la création de l’entreprise ;
    - chiffrer les premiers investissements à faire ;
    - vérifier si l’on peut rassembler l’argent nécessaire.

    Pour obtenir le soutien du banquier il faut prouver :
    - que le plan de financement établi correspond à la réalité et que l’on n’a pas inventé les chiffres avancés ;
    - que l’on est la personne capable de mener à bien un tel projet ;
    - que l’entreprise a une réelle chance de survie et des perspectives pour s’agrandir sur le marché ciblé.

  • Point de vue du banquier

    Le business plan que le client soumet doit contenir deux volets :
    - la viabilité économique : décrit l’idée et démontre que l’entrepreneur connait le marché ;
    - le volet financier : détaille les investissements nécessaires ainsi que les capitaux prévus pour effectuer ceux-ci et indique la rentabilité escomptée par le client.

    Indications particulièrement importantes pour le banquier :
    - description des atouts de l’entrepreneur par rapport à ses concurrents ;
    - exposé de l’expérience ou du savoir-faire de l’entrepreneur ;
    - anticipation correcte du besoin en capital et du besoin en fonds de roulement.

    Erreurs les plus fréquemment commises lors de l’élaboration du business plan :
    - vue trop optimiste du déroulement du projet ;
    - sous-estimation des délais de paiement des clients.

Continuer la lecture

Les besoins financiers durables

D'après les statistiques, 95 % des créateurs d'entreprise sous-estiment leurs besoins en capitaux !
Ainsi avant de réfléchir au financement du projet, il convient d’établir les besoins en capitaux nécessaires
à la réalisation.

Plan de financement initial
Besoins durables Besoins durables Ressources durables Ressources durables
Frais d’établissement  Capital social
Investissements  Aides, subventions, primes
Besoin en fond de roulement  Capitaux empruntés à moyen et long terme
  1. Les frais d’établissement ou frais de constitution sont des frais pour constituer l’entreprise.

    Par exemple :
    - honoraires du notaire ;
    - honoraires de l’avocat ;
    - honoraires du comptable ;
    - coûts des formalités administratives afférant à la création ;
    - frais de première publicité ;
    - dépenses pour le développement d’un éventuel prototype ;
    - coût de dépôt d’une marque ou d’un brevet.
  2. La constitution au sens large de l’outil de production, de l’équipement de l’entreprise, représente les investissements. Tous les biens ainsi acquis sont destinés à rester durablement dans l’entreprise.

    Avant de pouvoir fonctionner, chaque entreprise a besoin d’investir, c’est-à-dire d’acquérir des immobilisations. Il est ainsi essentiel, avant de solliciter des financements externes, que le créateur d’entreprise estime soigneusement ses besoins pour pouvoir financer ses immobilisations.
  3. Le besoin en fonds de roulement est le besoin financier résultant de l’exploitation proprement dite.

    Le BFR dépend principalement de la durée de stockage, des délais de paiement des clients et des délais de paiement accordés par les fournisseurs.
Continuer la lecture

Besoin en fonds de roulement (BFR)

Le besoin en fonds de roulement est le besoin financier résultant de l’exploitation proprement dite.
Le BFR dépend principalement de la durée de stockage, des délais de paiement des clients
et des délais de paiement accordés par les fournisseurs.

Différents exemples d’explication :

  • BFR pour une entreprise commerciale

    BFR pour une entreprise commerciale

    Conclusion :

    Le BFR couvre la période entre la date où l’entreprise paie le fournisseur (le 15/02/N) et la date où le client paie ses marchandises (01/06/N).

    Ainsi l’entreprise doit mobiliser les sommes nécessaires pour combler cette période de 45 jours (durant laquelle elle a subi une sortie d’argent sans qu’il y ait une entrée).

  • BFR pour une entreprise de prestations de services

    BFR pour une entreprise de prestations de services

    Conclusion :

    Les entreprises de prestations de services doivent également estimer leur besoin en fonds de roulement car, au cas où l’activité de l’entreprise consiste à effectuer des prestations « intellectuelles » (conseil, expertise,etc.), l’entrepreneur devra travailler un certain nombre de jours et supporter ses frais avant d’adresser sa note d’honoraires.

  • BFR pour une entreprise de production

    BFR pour une entreprise de production

    Conclusion :

    Les entreprises de production doivent également estimer leur besoin en fonds de roulement car, au cas où l’activité de l’entreprise consiste à produire ou transformer des biens, elle devra acheter ses matières premières puis lancer la production et rémunérer ses salariés, avant de pouvoir commercialiser des produits et se faire payer.

Attention Il faut faire attention à ne pas sous-estimer le besoin en fonds de roulement pour éviter que l’entreprise rencontre dès le début des problèmes de liquidité !

Continuer la lecture

Calcul du BFR

  • Calcul du BFR pour les activités commerciales et de production

    Calcul du BFR pour les activités commerciales et de production Stock Moyen HT Encours moyen des créances clients TTC Encours moyen des dettes fournisseurs TTC

    Cliquez sur chacune des opérandes pour en connaître la définition.

    • Stock Moyen HT

      Stocks minimum de matières premières, de produits en cours de fabrication et de produits finis dont l'entreprise doit disposer en permanence pour assurer son activité dans des conditions normales.

    • Encours moyen des créances clients TTC

      Moyenne des sommes facturées aux clients et non réglées.

    • Encours moyen des dettes fournisseurs TTC

      Moyenne des sommes dues aux fournisseurs et non réglées.

  • Calcul du BFR pour les activités de service

    Calcul du BFR pour les activités de service Travaux en cours Encours moyen des créances clients TTC Encours moyen des acomptes clients TTC

    Cliquez sur chacune des opérandes pour en connaître la définition.

    • Travaux en cours

      Charges courantes à avancer en permanence avant de pouvoir facturer les prestations.

    • Encours moyens des créances clients TTC

      Moyenne des sommes facturées aux clients et non réglées.

    • Encours moyens des acomptes clients TTC

      Total des acomptes versés par les clients au moment de la signature des contrats.

Continuer la lecture

Illustration

Une entreprise de production présente les caractéristiques suivantes :

Chiffres d’affaires HT 500 000 €
Chiffres d’affaires TTC 585 000 €
Achats HT 200 000 €
Achats TTC 234 000 €
Règlement clients à 30 jours 40 %
Règlement clients à 60 jours 60 %
Règlement fournisseurs à 30 jours 70 %
Règlement fournisseurs à 60 jours 30 %
Stock matières premières 1,5 mois d’achats HT
Stock produits finis 8 jours de chiffre d’affaires HT
TVA 17 %

Nous allons calculer le BFR :

= BFR 87 887,66 €
Stocks HT  25 000 €
+ 10 958,90 €
= 35 958,90 €
+ Créances clients TTC  76 931,50 €
- Dettes fournisseurs TTC  25 002,74 €
  1. Stock moyen de matières premières (en nombre de mois d’achats HT) :

    Stock moyen = Total des achats HT × Nombre de mois d’achat HT ÷ 12 mois

    ( 200 000 € × 1,5 ) ÷ 12 = 25 000 €
    Stock moyen de produits finis (en nombre de jours de chiffre d’affaires HT) :

    Stock moyen = CA annuel HT × Nombre de jours de CA HT ÷ 365 jours

    ( 500 000 € × 8 ) ÷ 365 = 10 958,90 €
  2. Délai moyen des créances clients (en jours) :

    30 jours × 40 % = 12 jours
    60 jours × 60 % = 36 jours
    12 + 36 = 48 jours
    Encours moyen des créances clients TTC :

    Créances clients = CA annuel TTC × Nombre de jours de CA TTC ÷ 365 jours

    ( 585 000 € × 48 ) ÷ 365 = 76 931,50 €
  3. Délai moyen des dettes fournisseurs (en jours) :

    30 jours × 70 % = 21 jours
    60 jours × 30 % = 18 jours
    21 + 18 = 39 jours
    Encours moyen des dettes fournisseurs TTC :

    Dettes fournisseurs = Total des achats TTC × Nombre de jours d’achats TTC ÷ 365 jours

    ( 234 000 € × 39 ) ÷ 365 = 25 002,74 €
Continuer la lecture

Les ressources financières durables

Après avoir identifié les besoins financiers durables de l’entreprise au moment de sa création, l’entrepreneur doit, dans une prochaine étape, réfléchir aux ressources financières durables dont il dispose pour couvrir ces besoins.

Plan de financement initial
Besoins durables Besoins durables Ressources durables Ressources durables
Frais d’établissement Capital social 
Investissements Aides, subventions, primes 
Besoin en fond de roulement Capitaux empruntés à moyen et long terme 
  1. Le capital social est constitué par les apports personnels des associés de l’entreprise. C’est la première source de financement de toute entreprise.

    En fonction de la forme juridique choisie pour son entreprise, l’entrepreneur est contraint de respecter les prescriptions légales en ce qui concerne le capital minimum dont l’entreprise doit disposer au moment de sa création.
    Cependant, comme il est pratiquement impossible d’obtenir un financement externe pour financer ce capital de départ, il est nécessaire que le créateur investisse des moyens propres, prélevés par exemple sur son épargne.
    En investissant lui-même dans l’entreprise, le créateur inspire confiance aux tiers (notamment la banque).
  2. Au Luxembourg, il existe un large éventail d’aides financières qui ont pour but d’aider le créateur d’entreprise dans le financement de son projet. Ces aides peuvent diverger fortement en fonction de l’activité de l’entreprise.

    Au niveau des aides étatiques on compte plusieurs intervenants :
    - Ministère des Classes Moyennes, du Tourisme et du Logement, mcm.public.lu ;
    - Ministère de l’Économie, eco.public.lu ;
    - Agence pour le Développement de l’Emploi, adem.public.lu ;
    - Société Nationale de Crédit et d’Investissement, snci.lu ;
    - Société Luxembourgeoise de Capital-Développement pour les PME, snci.lu ;
    - Portail Entreprise du Guichet.lu, guichet.public.lu ;
    - Portail de l’environnement, environnement.public.lu ;
    - Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, men.public.lu ;
    - Ministère de l’Égalité des Chances, mega.public.lu ;
    - L’Espace Entreprises, espace-entreprises.lu.

    Attention : La possibilité de pouvoir bénéficier d’une aide étatique ne doit en aucun cas être un critère déterminant pour le créateur d’entreprise de s’installer à son propre compte. Tous les projets de création d’entreprise doivent être viables sans tenir compte d’une éventuelle aide étatique.
  3. Pourquoi est-il nécessaire de recourir à l’emprunt ?

    M. Muller désire devenir entrepreneur en ouvrant un magasin de sport.
    Il établit la liste des besoins financiers et celle des fonds propres qu’il peut rassembler.
    Cependant il constate qu’il a une insuffisance de fonds par rapport à ses besoins.
    Il sera alors amené à combler cette différence par un financement externe, notamment par un emprunt bancaire.
Continuer la lecture

Principe fondamental de gestion financière

Les immobilisations destinées à être exploitées dans une entreprise pendant de longues années
doivent être financées par des capitaux permanents.

Plan de financement initial
Besoins durables Besoins durables Ressources durables Ressources durables
Total Besoins durables Total Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Investissements Aides, subventions, primes
Besoin en fond de roulement Capitaux empruntés à moyen et long terme
BFR pour une entreprise de production
Continuer la lecture

Analyse du plan de financement initial

Après avoir établi le plan de financement initial, le créateur d’entreprise doit comparer le total des besoins durables au total des ressources durables dont il peut disposer.

Plan de financement initial
Besoins durables Besoins durables Ressources durables Ressources durables
Total Besoins durables Total Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Investissements Aides, subventions, primes
Besoin en fond de roulement Capitaux empruntés à moyen et long terme
Analyse du plan de financement initial
Situation 1 Situation 2 Situation 3

Cliquez sur chacune des situations pour en connaître l’analyse.

  • Les ressources disponibles couvrent largement les besoins : le projet de création peut être réalisé.

  • Les besoins sont légèrement plus élevés que les ressources : le créateur doit redimensionner son projet en cherchant
    des moyens pour réduire les investissements nécessaires.

  • Les besoins sont largement supérieurs aux ressources : le créateur doit renoncer à son projet.

Continuer la lecture

Seuil de rentabilité :
Utilité et définition

Le seuil de rentabilité est le chiffre d’affaires (ou le niveau d’activité) que l’entreprise doit atteindre pour couvrir
l’intégralité de ses charges et pour lequel elle ne dégage ni bénéfice, ni perte.

En comparant le chiffre d'affaires réalisé avec le seuil de rentabilité, nous pouvons déterminer la nature du résultat

Seuil de rentabilité Utilité du seuil de rentabilité
  • Ainsi le seuil de rentabilité permet à l’entreprise de :
  • calculer le montant du chiffre d’affaires à partir duquel l’activité est rentable
  • déterminer la date à laquelle l’activité devient rentable. Cette date est appelée point mort
Continuer la lecture

Calcul du seuil de rentabilité

Étape 1

Répartition de l’ensemble des charges de l’entreprise en charges fixes et en charges variables

Les charges fixes ou charges de structure sont des charges qui sont indépendantes du niveau d’activité de l’entreprise.
Exemple : les loyers, les charges de personnel, les primes d’assurance, etc.

Les charges variables sont des charges qui évoluent proportionnellement à l’activité de l’entreprise.
Exemple : les frais de transport, le coût d’achat des marchandises vendues, etc.

Étape 2

Déterminer la marge sur coût variable.

Chiffre d’affaires – Charges variables   =  Marge sur coût variable

Étape 3

Déterminer le taux de marge sur coût variable.

Il est maintenant nécessaire de traduire cette marge en pourcentage du chiffre d’affaires.

Marge sur coût variable ÷ Chiffre d’affaires   ×  100  =  Taux de marge sur coût variable

Étape 4

Déterminer le seuil de rentabilité.

Charges fixes ÷ Taux de marge sur coût variable   =  Seuil de rentabilité
Continuer la lecture

Calcul du point mort

À partir du moment où le créateur d’entreprise connaît le niveau de chiffre d’affaires à partir duquel l’activité de l’entreprise est rentable, il peut être intéressant pour lui de déterminer la date à laquelle ce niveau sera atteint.

Il s’agit donc de calculer le point mort.

Seuil de rentabilité ÷ Chiffre d’affaires   ×  12 mois    =  Point mort
Continuer la lecture

Représentation graphique

Rappel

Chiffres d’affaires - Charges variables  =  Marge sur coût variable

Marge sur coût variable - Charges fixes  =  Résultat

Résultat  =  0

Sur base des formules ci-dessus, on peut déduire qu’au seuil de rentabilité, la marge sur coût variable est égale aux charges fixes.

Pour représenter graphiquement le seuil de rentabilité, nous allons nous baser sur la relation :

Marge sur coût variable  =  Charges fixes
Représentation graphique du seuil de rentabilité

L’abscisse du point d’intersection des droites indique le niveau du chiffre d’affaires qui correspond au seuil de rentabilité.

Je suis prêt pour les exercices !