Le plan de financement à 3 ans

Bonjour et bienvenue.
À l’issue de ce chapitre, vous serez capable de :

  1. Établir le plan de financement à 3 ans
  2. Interpréter le plan de financement à 3 ans
Commencer la lecture du chapitre

Utilité et schéma
du plan de financement à 3 ans

Étant donné que le plan de financement constitue un outil important de planification financière, il n’est pas suffisant de l’établir pour la première année d’exploitation mais il est indispensable de l’établir sur trois ans.

  • Prévoir la montée en puissance de l’activité l’entreprise

    En effet, un plan de financement ne devient véritablement significatif que s’il est établi dans une dynamique temporelle sur 3 exercices au moins.

  • Imposé par le législateur

    Dans le projet de loi 5157 du 20 mai 2003 il est spécifié que :
    « Si le demandeur est une personne morale, il doit remettre un plan financier sur 3 ans, certifié par un réviseur d’entreprise, un expert comptable ou la chambre professionnelle dont son activité relève, dans lequel il justifie notamment les moyens affectés à son activité ou, dans le cas d’une société, le capital social de la société.»

  • Exigé par le banquier

    Le tableau financier à 3 ans intéresse tout particulièrement le banquier étant donné qu’il permet de définir avec précision le montant des ressources nécessaires à l’entreprise pour financer son programme d’investissement ainsi que son cycle d’exploitation.

Pour construire le plan de financement sur trois ans, il ne faut prendre en compte que les nouveaux éléments apparus dans les besoins
et les ressources durables au cours de chaque exercice respectif.

Le plan de financement à 3 ans
Besoins durables Besoins durables An 1 An 2 An 3 Ressources durables Ressources durables An 1 An 2 An 3
Total Besoins durables Total Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Investissements Comptes courants d’associés
Besoin en fond de roulement Aides, subventions, primes
Remboursement des capitaux empruntés à moyen et long terme Capacité d’autofinancement
Distribution de bénéfice  Capitaux empruntés à moyen et long terme
  1. Entreprise individuelle et société
Continuer la lecture

Les besoins financiers durables à 3 ans

Le plan de financement à 3 ans
Besoins durables Besoins durables An 1 An 2 An 3 Ressources durables Ressources durables An 1 An 2 An 3
Total Besoins durables Total Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Investissements Comptes courants d’associés
Besoin en fond de roulement Aides, subventions, primes
Remboursement des capitaux empruntés à moyen et long terme Capacité d’autofinancement
Distribution de bénéfice  Capitaux empruntés à moyen et long terme
  1. Au cours de la 1ère année d’exploitation, la distribution du bénéfice ne s’effectue que dans le cas d’une entreprise individuelle ; les associés d’une société doivent attendre la clôture des comptes pour recevoir des dividendes.

    À partir de la 2ième année d’exploitation, il convient donc de constater la distribution du bénéfice pour les deux types d’entreprise.

    Entreprise individuelle → prélèvement de l’exploitant
    Société → distribution de dividendes aux associés
Continuer la lecture

Les ressources financières durables à 3 ans

Le plan de financement à 3 ans
Besoins durables Besoins durables An 1 An 2 An 3 Ressources durables Ressources durables An 1 An 2 An 3
Total Besoins durables Total Ressources durables
Frais d’établissement Capital social
Investissements Comptes courants d’associés 
Besoin en fond de roulement Aides, subventions, primes
Remboursement des capitaux empruntés à moyen et long terme Capacité d’autofinancement
Distribution de bénéfice Capitaux empruntés à moyen et long terme
  1. Un compte courant d’associé est un compte ouvert au nom d’un associé dans les livres comptables de l’entreprise sur lequel sont portées les sommes prêtées temporairement à la société par cet associé.
Continuer la lecture

Comptes courants d'associés

Les comptes courants d’associés présentent un certain nombre de caractéristiques :

  • Utilité

    Les besoins de financement de l’entreprise peuvent dans certaines circonstances être temporaires et excéder les ressources en capitaux permanents. Les apports en comptes courants par les associés peuvent alors se substituer à d’autres types de financement, tels que le crédit bancaire par exemple.

  • Créance remboursable

    Le compte courant d’associés constitue une créance qui normalement n’est pas soumise au risque social comme l’apport en capital, c’est-à-dire qu’en cas de faillite de l’entreprise, les associés ont droit au remboursement des sommes temporairement mises à disposition de l’entreprise.

    Les conditions de remboursement sont souvent précisées dans les statuts ou dans une convention passée entre la société et les associés.

    En l’absence de disposition contraire, le remboursement peut être exigé à tout moment par l’associé.

Continuer la lecture

Analyse du plan de financement à 3 ans

Analyse du plan de financement à trois ans
Situation 1 Situation 2

Cliquez sur chacune des situations pour en connaître l’analyse.

  • Si total ressources > total besoins : la trésorerie est positive.

  • Si total ressources < total besoins : la trésorerie est négative.

    Attention Une trésorerie positive est nécessaire pour que l’entreprise puisse disposer d’une marge de sécurité en cas d’erreur de prévisions ou de besoins de financement non prévus.

Je suis prêt pour les exercices !